Moratoire reconduit pour la tourterelle des bois, le courlis cendré et la barge à queue noire

La chasse du courlis cendré, de la barge à queue noire et de la tourterelle des bois est officiellement suspendue jusqu’au 30 juillet 2023. Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, a signé les trois arrêtés d’interdiction qui sont parus au Journal Officiel du 30 juillet et du 18 août.

Malgré l’avis défavorable du Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage et la mobilisation lors de la consultation publique pour le retour de la chasse de ces espèces, Christophe Béchu, ministre de la Transition Ecologique et sa secrétaire d’Etat Bérangère Couillard (dont nous vous avons vanté les exploits lors de notre dernière newsletter) ont envoyé un nouveau message décevant.

Pour rappel, le courlis cendré et la barge à queue noire sont classées « quasi menacées » et la tourterelle des bois « vulnérable » sur la liste rouge de l’UICN (https://uicn.fr/wp-content/uploads/2016/09/Liste-rouge-Oiseaux-de-France-metropolitaine.pdf ). Le courlis cendré et la barge à queue noire font chacun l’objet d’un plan d’action international dans le cadre de l’Accord sur la conservation des oiseaux d’eau migrateurs d’Afrique-Eurasie (Aewa). Ces plans conditionnent la réouverture de la chasse du premier à la mise en place d’une gestion adaptative de l’espèce (que nous pouvons pourtant mettre en place !) et interdit la chasse de la deuxième dans tous les pays. La chasse de ces trois espèces avait déjà été suspendue, depuis une ou plusieurs saisons, sous la pression des associations de protection de la nature qui avaient obtenu, devant le Conseil d’État, l’annulation de nombreux arrêtés d’autorisation. Prenons conscience que la LPO ne s’arrêtera pas à ces seules espèces !

Cette actualité nous rappelle que la mobilisation des chasseurs sur les consultations publiques doit redoubler et que la défense de la chasse passe par des travaux toujours plus poussés sur la connaissance de l’état de population des espèces et d’utilisation d’outils de gestion.

Les chasseurs sont les premiers concernés et ne pourront plus acquérir d’arme, à partir du 8 février 2022, sans avoir créé un compte personnel dans le SIA.

 
 
 
 
 
 

© 2022 FDC08 – Tous droits réservés

Newsletter

© 2021 FDC08 – Tous droits réservés

Newsletter